La CNPBM s’imprègne des notions de Droits de l’Homme pour mieux lutter contre la discrimination

Le Président de la Commission, les membres et le SG ont participé à un séminaire de 2 jours, avec des experts du Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale, des universitaires et des magistrats.

Du 8 au 9 août 2019, toutes ces personnalités rassemblées, ont épluché tout ce qui existe comme textes nationaux, sans oublier ceux internationaux que le Cameroun aurait ratifié, dans le domaine des discriminations et également des Droits de l’Homme, dont les violations peuvent créer la discrimination.

Le Président de la CNPBM, Peter MAFANY MUSONGE, a alors précisé que ces travaux tombent à point nommé, car l’une des missions de la Commission est de recevoir et traiter les plaintes sur les discriminations fondées sur l’irrespect des dispositions constitutionnelles relatives au bilinguisme et au multiculturalisme.

A l’issue des travaux, une vingtaine de recommandations a été formulée. Celles-ci permettront à la CNPBM de disposer des connaissances nécessaires pour identifier les différentes formes de discrimination, et s’approprier les instruments juridiques en vue de l’éradication de ce fléau au Cameroun.